[Test] Travian 4.2 Le jeu de stratégie et de gestion gallo-romaine

Je ne sais pas si tu connais ce jeu par navigateur qui squatte le net depuis déjà pas mal d'année, mais après avoir lu le blog de Printf et surtout l'article sur un jeu de gestion bien sympa, j'ai eu l'envie de me remettre un peu à ce jeu bien sympathique qu'est Travian.

Déjà autant te prévenir tout de suite, ce jeu est bien, et c'est aussi son principal problème, car comme c'est un genre de MMO, il demande une certaine assiduité aussi appelée addiction. Le principe est simple, tu as un village et tu dois le construire, le protéger et le défendre... et faire une armée...

  character_hover

Mais là où ça devient intéressant c'est bien évidement quand on commence a gérer ses ressources. Et là, il y a plusieurs solutions : La gauloise qui consiste a faire des champs et stocker le tout dans des grandes cachettes pour éviter de se les faire piquer et la solution germanique, qui est beaucoup plus barbare : faire le plus de combattants au gourdin possible et les envoyer faire leurs courses dans les villages voisins.

Malheureusement, le problème avec ce jeu, c'est aussi et surtout ses joueurs, en effet, comme sur beaucoup de ces jeux en ligne, le savoir-vivre ne fait pas vraiment partie de certains échanges entre les joueurs. Ce qui a pousse beaucoup de joueurs a ne plus y jouer du tout. Dommage.

Autre point qui apporte une certaine inégalité dans le jeu, c'est le fait qu'il est en FreeToPlay, ce qui veut dire qu'il est gratuit, mais pour se simplifier la vie et accélérer la construction des bâtiments, c'est quand même plus rapide d'utiliser du vrai argent.

Par contre, très bon point, par rapport à l'ancienne version, la triche semble y être beaucoup moins présente ! Adieu donc les scripts pour lancer les attaques la nuit alors que tu dors paisiblement.

Tu as aimé cet article ?
Alors partages-le sur tes réseaux !

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *