L’Iran interdit les champions de sexe féminin dans le jeu League of Legends

Depuis les premiers jeux vidéos mettant en scène des personnages, les héroïnes de ces jeux, Lara Croft en tête ont toujours eu des formes plutôt avantageuses. Pourquoi ? Car historiquement (et malheureusement) une grande majorité des joueurs et des développeurs de jeux vidéo sont des hommes. Mais là n'est pas le sujet, peut être dans un prochain article !

League of Legends sivir sexy

Mais voilà, dans certains pays, ce type de liberté artistique (appelons ça comme ça...) n'est pas vraiment bien vu, c'est notamment le cas de l'Iran. Or, dans ce pays va se tenir en septembre un tournoi officiel du jeu League of Legends et malheureusement pour les adeptes de Ahri, Akali, Ashe, Caitlyn, Miss Fortune, Morgana, Nami et compagnie, bref toutes les héroïnes aux costumes un peu trop légers (autant dires tous les perso féminins du jeu), ces charmantes championnes n'ont pas passé la douane, résultats les joueurs ne pourront les invoquer dans les parties officielles.

Le coordinateur des World Cyber Games Iran est actuellement en train de négocier avec les autorités locales pour que certains personnages féminins puissent être joués par les participants au tournoi, mais cela semble compliqué comme le commente le WCG sur sa page Facebook :

Comme vous le savez, dans tous les pays, il faut obéir aux lois et si nous voulons avoir League Of Legends dans notre événement, nous devons obéir aux lois du ministère de la Culture iranien

source

Tu as aimé cet article ?
Alors partages-le sur tes réseaux !

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *